Sauts de puce ou de géant

Mont Sainte-Odile © OT Obernai
Mont Sainte-Odile © OT Obernai
A-  |  A+
Accès au contenu enrichi :Vidéo
Du haut de la cathédrale Notre-Dame de Strasbourg aux villages paisibles de la vallée de Munster, depuis l’Eldorado vosgien de la Route des Crêtes jusqu’aux vertes prairies du Ried, plus d’une occasion s'offre au curieux, au promeneur ou au randonneur de s’imprégner de la spécificité alsacienne.

• A défaut d’accéder de suite au plus haut point de la région qu’est le Grand Ballon, on partira en pèlerinage à son sommet spirituel. Des visites guidées sont proposées au Mont Saint-Odile, culminant à 764 m à l’ouest d’Obernai. Ce pilier du patrimoine religieux alsacien porte le nom de la sainte patronne du pays, née aveugle, à qui l’on doit bien des miracles. L’abbaye fut dirigée par des femmes de caractère dont Herrade de Landsberg. Celle-ci est l’auteur et l’illustratrice de l’Hortus Deliciarum, fabuleuse encyclopédie réunissant les connaissances religieuses et païennes de son époque. Quelles femmes !

Nous contacter

03 88 95 80 53

• Revenons sur terre. On se sentira nettement plus à l’étroit dans l’ancienne prison de Rosheim bâtie en grès rose, la pierre fétiche d’Alsace. Construite sur la première enceinte, elle comportait six cellules à l’étage. L’architecture reflète l’influence allemande du 19e siècle. La maison ouvrira ses portes exprès pour vous durant les Journées du patrimoine. Attention à ne pas vous tromper de date sous peine de voir votre séjour se prolonger !

Nous contacter

03 88 50 75 38

niederhaslach-2• Les Amis de Saint-Florent de Niederhaslach vous proposent tout un programme pour percer les mystères de la collégiale.

Des conférences vous initieront à toutes les subtilités de la « campanologie », science qui s’applique à étudier les différents instruments sonores dans la gamme des cloches et des clochettes. Du lourd et du plus subtil…

Nous contacter

03 88 50 92 47

En savoir +


• Dans un hameau de La Broque, il est un étrange cimetière abandonné où furent enterrés des membres d’une communauté de mennonites. Ces derniers refusaient le baptême des enfants, l’usage des armes et tout progrès technique. Beaucoup émigrèrent en Amérique (Amish), en Pologne et en Russie. Les stèles (toujours de grès rose) sont gravées d’un cœur et ne portent pas de croix.

Nous contacter

03 88 47 18 51

logo pech21• Plus bas. Sans chercher à rivaliser avec les monarchies pétrolières, le sous-sol alsacien n’est pas en reste. Il suffit pour le constater de se rendre au Musée de Merkwiller-Pechelbronn qui présente l’histoire du premier site d’exploitation du pétrole en Europe jusqu’à la fermeture de la raffinerie en 1970.
www.musee-du-petrole.com

Nous contacter

03 88 80 91 08

Vidéo