Charme et design chez Mondrian

© DR
© DR
A-  |  A+
Accès au contenu enrichi :Vidéo
Mulhouse, vivier culturel alsacien, a su opérer le plus réussi des mariages entre art et industrie. Et voici qu’elle héberge une maison d’hôtes du troisième type, inspirée en droite ligne de l’univers cher à un grand nom de l’abstraction.

Mondrian, maître incontesté de cette école, aux côtés de Kandinsky et Malevitch, a marqué de son influence la façade, reconnaissable à ses aplats chromatiques rectangulaires. L’esprit de l’œuvre plane tout autant dans les chambres conçues, selon les maîtres des lieux, Irène et Jean-Luc Naudin, de telle sorte que les résidents « s’approprient l’espace et y laissent leurs ressentis ».

Les cinq pièces annoncent la couleur de manière tranchée : Verte, Noire, Rouge, Bleue, Jaune… En mémoire sans doute d’une composition fameuse employant les mêmes teintes, réalisée en 1926.
Résolument « contemporaines » – le mot est lâché -, les chambres équipées de salles de bain font cohabiter des meubles de facture industrielle avec des matières brutes (bois, acier, pierre, aluminium, textile) et des œuvres d’art insolites. L’esprit de la Maison Mondrian est épuré, son caractère urbain et chaleureux.
Autre point fort et grande originalité de l’enseigne, son « Épicerie ».

Lire, boire et déguster

Ainsi a été baptisé un ensemble installé rue Paille, au rez-de-chaussée, comprenant une épicerie fine, une cave à vin, une tartinerie et un café littéraire. Les plaisirs du palais liés aux plaisirs de l’esprit. Ici on peut faire ses courses, se restaurer, déguster un bon vin et se retrouver entre ami(e)s pour un moment de détente au milieu des livres. On peut aussi s’installer avec son ordinateur pour travailler ou regarder la vidéo de son cœur. Ou encore participer à des ateliers d’écriture, contribuer à un café citoyen…

Les clients de l’hôtel ont leurs entrées dans cet espace privilégié où ils viennent prendre leur petit-déjeuner : café fraîchement moulu, jus de fruits bio, choix de thés et gâteau fait maison. Un point de chute branché que Mulhousiens et touristes ne sauraient bouder. Atout de taille, la façade se repère de loin. Piet Mondrian aurait très certainement apprécié la « visibilité » de cette maison aux teintes vives faisant honneur au credo plastique de l’artiste qui accordait à ses angles droits une « signification universelle ».

Nous contacter

06 07 03 83 35

Vidéo