Lachez vous c’est le slow up

© ADT 67
© ADT 67
A-  |  A+
Accès au contenu enrichi :Vidéo
Le rendez-vous est devenu un événement européen incontournable des sorties estivales. Pour sa 4e édition, le Slow Up réunira une nouvelle fois tous les adeptes du lâcher prise lors d’une grande fête conviviale grandeur nature et de plein air.

La mode a été lancée par nos voisins helvétiques en l’an 2000. Fidèles à leur sérénité proverbiale, nos amis Suisses décrétèrent que le nouveau siècle sera relax ou ne sera pas. Pour marquer le coup fut alors inauguré un mode de circulation alternatif à taille humaine. La cause fut entendue et le temps d’un jour on ferma aux véhicules motorisés les accès menant à une route choisie pour son attrait paysager et son cadre naturel. Levez le pied, misez tout sur la pédale douce ! Le Slow Up (contraction de « Slow Down » et « Pleasure Up ») vous invite à réduire la cadence pour faire monter le plaisir.

Le mot d’ordre fut suivi en Alsace sur un tronçon entre vignes et Véloroute afin de ne rien perdre des charmes du paysage, à l’occasion des 60 ans de la Route des Vins d’Alsace.
En 2015 la fréquentation du slowUp alsacien a été de 36 000 marcheurs et « rouleurs sur vélos, planches et patins à roulettes ». Cette année on remet ça le long de la Route des Vins et sous le regard bienveillant du Haut Kœnigsbourg.
Trois villages d’accueil et 12 places festives émailleront votre balade en solo, en amoureux ou en famille. Et comme personne n’est pressé, les rencontres se font au gré des pauses, des animations ou des ateliers prévus tout le long du chemin.
Les caves de vignerons vous seront ouvertes pour un moment de fraîcheur et la découverte des produits du terroir, et une nouveauté cette année : le parcours piéton dans les vignes vous invitera à marcher à votre rythme le long de la Véloroute en toute sécurité.


Vidéo


Focus

Blanc de blanc

« White dress code ». En hommage aux vins blanc d’Alsace, les participants sont invités à se vêtir tout de blanc. Un signal de reconnaissance pour une journée de partage, libre de toute contrainte d’espace et de temps. Le parcours se déploie entre Sélestat, Châtenois et Bergheim sur une trentaine de kilomètres. Il comprend des boucles de 8, 11, 19 et 20 km. Pour préserver la couche d’ozone on laissera sa voiture dans les parkings à disposition afin de venir sur place en train, en bus, en covoiturage ou à vélo ! Bon plan : aller-retour à 4 Euros en bus au départ de Strasbourg et Colmar (penser à réserver) et toujours, les trains spéciaux au départ de Strasbourg.

Nouveauté : une campagne de financement participatif (crowdfunding) est lancée cette année pour un slowUp encore plus vert !

Pour en savoir plus
www.slowup-alsace.fr