GAP de Berstett, bon pied bon œil

© ADT 67/Infra
© ADT 67/Infra
A-  |  A+
C’est un coquet village aux portes de Strasbourg. Au cœur du Kochersberg, terre nourricière et grenier à blé d’un monde rural jaloux de ses traditions, la commune a su cultiver son héritage chorégraphique tout en restant ouverte aux influences venues des grandes villes et d’au-delà des frontières.

Le Groupe d’Art Populaire de Berstett, le « GAP » pour les intimes, est un groupe folklorique né dans le village éponyme. Et c’est Solange Mellinger, la directrice artistique, qui veille à la bonne « transmission » des danses. Elle est membre du groupe depuis une quarantaine d’années, menant un combat de tous les jours pour faire apprécier au public la qualité de ses équipes. Une « visibilité » conquise de haute lutte qui a valu au GAP d’être sélectionné cette année pour représenter l’Alsace au Salon de l’Agriculture. La danse compte ainsi parmi les bannières portées haut par la région lors de la tenue de la plus grande ferme de France, cuvée 2016.

© ADT 67/Infra

© ADT 67/Infra

Selon Solange, il ne faut pas s’endormir sur ses lauriers. Le travail de pédagogie et l’art de présenter aux spectateurs les groupes folkloriques demeurent un point vital pour la survie de la discipline. Il existe cependant peu de monographies sur le sujet et un portail dédié serait le bienvenu.

Repliée sur elle-même la danse alsacienne ? Il n’en est rien, assure-t-elle. Terre de passage, l’Alsace a connu bien des influences en matière artistique. Après l’insurrection de 1848 en Pologne, elle hérite des migrations venues de ce pays. En résultent la varsovienne et la mazurka.

De l’Italie lui parviendra le chibreli dès la période Renaissance. De l’Autriche, elle recueillera la valse et la polka. Sans oublier les influences alémaniques qui font corps avec la culture locale.

Aujourd’hui s’impose la nécessité d’une émulation du côté de la jeunesse. Jusque-là, tout va bien. Depuis une dizaine d’années, ados, adultes et séniors constituent entre 80 et 100 danseurs réguliers. Mais Solange rêve déjà d’une relève pleine de vigueur.

Créative s’il vous plaît !

Nous contacter

06 17 57 63 43

En savoir +


Focus

Ici et là-bas

En France et de par le monde. C’est ainsi que doit être portée la culture de la danse pour conquérir de nouveaux espaces et révéler par GAP interposé le langage des gestes et des costumes qui font la renommée de l’Alsace. Russie, Hongrie, États-Unis, Brésil, Espagne, Portugal, Autriche, Angleterre… Préserver et se bouger, tout est là !