Une famille biodynamique

Christophe Braun : le tout manuel comme gage d’excellence. © Photos R.A.N..
Christophe Braun : le tout manuel comme gage d’excellence. © Photos R.A.N..
A-  |  A+
La saga de la famille Braun en Alsace remonte au 17e siècle. Aujourd’hui, c’est à Chantal et Christophe de poursuivre l’aventure sur les 15 hectares du domaine auquel Camille, le grand-père, a légué son nom.

Toute la surface est travaillée en bio et biodynamie depuis 2005. Pas de produit chimique de synthèse. Le vignoble est cultivé et entretenu par la voie du labour, du fauchage, des traitements à base de soufre et de cuivre avec un accompagnement de tisanes de plantes. Un travail minutieux justifiant la certification. La vendange se fait manuellement pour assurer un tri des raisins garantissant la qualité des jus. Tout artifice est banni et l’organisation se fait en fonction de la maturité des plants de vigne.

Les vendanges, qui s’étendent sur près de huit semaines, sont l’occasion d’en savoir plus sur la vie du domaine, la récolte et les techniques de vinification. Ainsi, les visiteurs découvrent le débourbage, effectué dans les cuves où sédimentent les pellicules, pulpes et résidus végétaux en suspension résultant du pressurage. Le jus clarifié prend alors le chemin des cuves dédiées à la fermentation. Cette nouvelle étape peut durer plusieurs mois avant que les vins soient soutirés. Vient ensuite « l’élevage sur lies fines » (levures mortes) pour procurer au vin plus de complexité. Il est ensuite filtré et mis en bouteille au domaine.

L’étape de la dégustation devient l’occasion d’un débriefing festif où l’on se prend à interroger, par la voix des arômes, des robes et des saveurs, le chemin complexe parcouru par le divin breuvage.

Nous contacter

03 89 76 95 20

Focus

Un label qui se mérite

Le logotype du vigneron indépendant est affiché chez les Braun tout comme dans les maisons adhérant aux principes exigeants de la charte. Celle-ci pose comme règle intangible que le propriétaire assure toute la chaîne de production et de vinification. Le vigneron travaille sa vigne, récolte son raisin, vinifie et élève son vin ou élabore son eau-de-vie. Il met en bouteille sa production dans sa propre cave et commercialise ses produits. Sa ligne de conduite veut qu’il se perfectionne dans le respect de la tradition. Le domaine viticole est ouvert aux touristes et les maîtres des lieux conseillent les visiteurs lors de la dégustation. La contrainte n’est pas de mise dans ces échanges où l’on prend plaisir à présenter les fruits de son travail et à partager une culture visant l’art de vivre et l’excellence.